Accès aux bureaux de vote : La Fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées plaide pour une facilitation

0
90

A la veille des élections législatives, le secrétaire général de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées invite les différentes commissions à faciliter le vote aux personnes vivant avec un handicap.

Moussa Thiaré, secrétaire général de la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées, rappelle que trois dispositions du code électoral permettent de faciliter le vote aux personnes handicapées.

 »Il s’agit notamment des articles 38, 69, et 80. Ces articles permettent aux personnes handicapées de voter sans faire la queue pendant le scrutin. Elles disposent de la possibilité d’être accompagnées, assistées de l’arrivée dans le lieu jusqu’au vote. Aussi, les personnes handicapées ont la possibilité de voter dans le bureau qui leur est le plus accessible dans le centre où elles sont régulièrement inscrites », explique Moussa Thiaré.

Au cours d’une rencontre organisée par Sighsavers, dans le cadre d’un projet de participation politique et citoyenne des personnes handicapées au Sénégal, sur financement de Irish Aïd, M. Thiaré a dénoncé des dysfonctionnements notés lors des dernières élections.

 »Des personnes peuvent être réfractaires à l’application de ces articles. Par exemple dans le Nioro, une personne handicapée n’a pas pu voter lors des dernières élections. Tout simplement parce que son bureau de vote était inaccessible. Le responsable du centre ne lui a pas permis de voter dans le bureau qui lui était le plus accessible. Nous avons jugé que c’est une violation des droits des personnes handicapées. Il fallait dénoncer ces contraintes pour que les communautés puissent mieux comprendre les nouvelles dispositions en vue de les appliquer pour le bénéfice de tous », insiste-t-il.

Leave a reply