Alerte internationale : L’épidémie de la fièvre de Lassa déclarée en Guinée

0
20

Les autorités sanitaires du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, de la Guinée ont détecte un cas de la Fièvre de Lassa. Dans un communiqué rendu public, ledit ministère annonce avoir été informé par la Direction Préfectorale de la Santé de Guéckédou sur la situation.

Il s’agit d’une patiente âgée de 17 ans, en provenance de la sous préfecture de Kassadou, située à 65 Km du chef-lieu de la préfecture. Le laboratoire de Guéckedou a identifié la présence du virus de la Fièvre hémorragique de Lassa, le 20 avril 2022. Un second test réalisé au laboratoire de référence de fièvre hémorragique de Conakry a confirmé le premier résultat. Une investigation a été initiée dans les villages concernés, pour le recensement de tous les contacts et de leur suivi. Pour le moment, aucun autre cas n’a été notifié selon toujours le document.

En application du Règlement Sanitaire International (RSI), le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique déclare l’épidémie de Fièvre Lassa dans la Préfecture de Guéckédou, Région de Nzérékoré. Une réunion de crise a été tenue dans les locaux du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Elle a regroupé, outre les cadres des Ministères de la Santé, de l’Élevage et de l’Environnement, de nombreux Partenaires Techniques et Financiers.  » La malade est sous traitement au centre de prise en charge (CT-Epi) de Guéckedou et son état de santé est à ce jour satisfaisant » note le communiqué.

La fièvre de Lassa est une maladie hémorragique virale, transmise par les rongeurs. Le virus Lassa se transmet à l’ homme principalement par : ingestion de nourriture contaminée ou exposition à des objets contaminés par les urines ou excréments de rats infectés, contact direct avec des rats infectés. Le mode de prévention n’est pas trop loin de celui de la Covid. Il s’agit de se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon, laver à l’eau propre et au savon tous les ustensiles de cuisine et les conserver à l’abri des rongeurs, conserver la nourriture dans les récipients fermés, éloigner des habitations les ordures ménagères et déchets de toute nature, éviter toute manipulation ou consommation de rongeurs, lutter contre la présence des rongeurs dans les lieux d’habitation et tout lieu recevant du public.

Leave a reply