Alioune Ndiaye, Directeur général de Orange Afrique : “À cause de Wave, 20 000 emplois ont été détruits au Sénégal…”

0
28

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Alioune Ndiaye, Directeur général d’Orange en Afrique et au Moyen Orient a évoqué l’impact de la concurrence de Wave sur Orange, mais aussi sur le marché de l’emploi du Sénégal. “Le modèle de Wave est disruptif parce qu’il est financé par des fonds de capital-risque, peu attachés à la rentabilité à court terme, explique-t-il. Ils investissent de l’argent en espérant que la start-up arrivera à prendre tout le marché et qu’à ce moment-là ils pourront revendre leur part en récupérant 10 ou 15 fois leur mise initiale. Cela ressemble au modèle d’Amazon : on brûle du cash – cela a duré plus de dix ans pour le site d’e-commerce – en espérant tuer la concurrence(…)Avec Orange Money, Orange a créé des dizaines de milliers d’emplois grâce au réseau de distributeurs que nous avons développé pour amener nos services au plus près de nos clients. La moitié du chiffre d’affaires leur revenait. Wave leur a fait perdre 50 % de leurs revenus. Quelque 20 000 emplois ont été détruits au Sénégal, on en perdra peut-être autant ailleurs”.

L’ancien Directeur général de la Sonatel n’est pas toutefois opposé au principe de concurrence. “L’arrivée de fintechs sur ce marché est tout à fait normale et nous aide à nous améliorer aussi”, reconnaît-il.

Leave a reply