Amnistie pour Karim et Khalifa : « Ousmane Sonko ne sera pas candidat en 2024 »

0

Une amnistie pour Karim Wade et Khalifa Sall risque de coûter cher à Ousmane Sonko, qui pourrait être écarté de la présidentielle 2024. C’est du moins l’avis de l’analyste politique Ciré Sy.

En effet, si Karim Wade et Khalifa Sall sont amnistiés, le régime peut déclencher l’affaire Sweet Beauté, ainsi Ousmane Sonko sera jugé et condamné avec sursis. Et dès lors, Ousmane Sonko ne sera plus électeur et éligible. Il n’ira pas en prison mais sa seule condamnation l’écarte de la course en 2024, explique Ciré Sy.

Et en cas de polémique, ajoute Ciré Sy, « le pouvoir va brandir la jurisprudence Khalifa Sall, le comparant à la situation d’Ousmane Sonko. Et Macky Sall dira, de toutes les façons je ne suis pas candidat »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.