dimanche, juin 23, 2024
28.1 C
Dakar

Commerce extérieur déficitaire : Comment le Sénégal cherche à inverser la tendance

Pour mettre en oeuvre un système portuaire performant qui permet d’inverser la réalité d’un commerce extérieur largement déficitaire, le Ministère des Pêches et de l’Economie maritime (MPEM), à travers l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), et l’appui technique et financier d’Enabel, Agence belge de développement et du Port d’Anvers International (PAI) a initié une formation pour les acteurs et membres du Comité de pilotage (COPIL) et du Comité technique (COTECH) de la Stratégie nationale portuaire (SNP) sur la Gestion Environnementale-Durabilité et Digitalisation et Santé, Sûreté et Sécurité.

Dans le cadre de la SNP, le Sénégal a signé un protocole d’accord avec la Belgique afin de développer un hub logistique maritime international capable de soutenir la croissance économique induite par la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE).

« Le transport maritime est l’épine dorsale de l’économie mondiale et le Sénégal ne fait pas exception à la primauté du transport maritime sur les autres. Nos échanges commerciaux internationaux portent à 90% environ sur le secteur maritime. C’est pourquoi il nous faut arriver à mettre en place une plateforme portuaire capable de porter les aspirations de développement que le président ambitionne pour notre pays »,explique Massamba Achille Édouard Gueye, DG de l’Anam.

Il s’agira ainsi pour les autorités du secteur de travailler à dessiner une architecture portuaire dont la gouvernance et l’opérationnalisation permettra d’atteindre l’inversion du rapport entre ce qui est importé et ce qui est exporté.

Ainsi, sous l’autorité du ministre des Pêches et de l’Économie maritime, un projet d’élaboration de la stratégie nationale portuaire sera effectué grâce à la coopération Belge. Après un état des lieux, un diagnostic va permettre d’identifier les niveaux de faiblesse surtout les acquis du plateforme pour orienter vers une proposition de mode de gouvernance.

Selon Annick Peeters, Portfolio Manager, Enabel Sénégal, : « Qui dit attractivité du territoire dit aussi un secteur portuaire performant c’est à ce titre qu’on a répondu à l’invitation des pêches et de l’économie Maritime pour accompagner essentiellement en capital humain cette stratégie nationale portuaire », a assuré Annick Peeters.

Hot this week

Escroquerie au visa : Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, déféré au parquet

Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, Théophile...

Un « Modou-Modou » arrêté à l’aéroport de Banjul avec 2,400 kilos de cocaïne

Un Sénégalais a été arrêté à l’aéroport international de...

Contribution : Cheikh Tidiane Ndao un affectueux véridique…Par Alioune Fall Venise

Cheikh Tidiane NDAO, je l'ai connu par l'entremise...

États-Unis : Joe Biden durcit sa politique migratoire

Joe Biden a annoncé mardi qu'il fermerait temporairement la...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img