Compagnie de Fatick : Le gendarme détourne 14 millions FCfa, met le feu et prend la fuite

0

Du nouveau dans l’affaire de l’incendie de la Compagnie de gendarmerie de Fatick. Le drame a eu lieu dans la nuit du 12 au 13 février dernier. L’enquête ordonnée par le Haut commandant de la Gendarmerie nationale mouille le maréchal des logis-chef Mayib Mbow.

D’après « Libération », qui rouvre ce dossier dans son édition de ce jeudi, ce dernier avait commandé 200 carnets d’amendes forfaitaires à 1500 francs Cfa l’unité. Il attribuera les documents aux brigades placées sous son autorité. Mais, les investigations révèlent que l’argent récolté en contrepartie de la distribution des amendes, n’a jamais été versé au Trésor public.

Soupçonné d’avoir détourné les fonds en question, Mayib Mbow est détaché de la compagnie de Fatick et affecté ailleurs.

« Libération » renseigne que pour dissimuler son forfait, il commande de faux carnets d’amendes forfaitaires, pour remplacer ceux déjà écoulés. La lieutenante Ndèye Faly Bâ, nouveau commandant de la compagnie de Fatick, pose son veto. Sachant qu’il est cerné, d’après le journal, le gendarme détourne près de 14,3 millions de francs Cfa, met le feu au secrétariat de la compagnie, certainement pour effacer les traces de son forfait, avant de prendre la fuite.

Mayib Mbow est en ce moment activement recherché. Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international, pour «incendie volontaire d’édifices publics, faux et usage de faux, contrefaçon de quittance de l’État, détournement de deniers publics, destruction volontaire d’édifices et de pièces comptables».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.