Concert lors du décès des 11 bébés : Ousmane Sonko déclaré persona non grata à Tivaouane par…

0
27

L’affaire des 11 bébés décédés dans un incendie survenu, la semaine dernière, au niveau de l’unité de néonatologie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Dabakh de Tivaouane, refait parler d’elle.

À travers un communiqué, la jeunesse de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de la ville sainte a «condamné fermement l’attitude» du leader de Pastef qui, selon elle, a organisé un grand concert à Ziguinchor en plein deuil national suite au décès de ces nourrissons.

«Cette activité récréative, organisée au moment où le peuple sénégalais observe un deuil national, démontre qu’Ousmane Sonko est loin d’être un homme d’État», ont-ils déclaré, ce jeudi, dans les colonnes de Source A.

Ils ajoutent : «Nous déclarons Ousmane Sonko persona non grata dans le département de Tivaouane à l’occasion des élections législatives».

Pour ces jeunes de la coalition présidentielle, le député de l’opposition «a dévoilé à la face du monde qu’il est un homme dépourvu de sens élevé de responsabilité. Ousmane Sonko doit immédiatement cesser de lorgner le fauteuil présidentiel».

Car, de leur avis, «les 20 millions décaissés de la mairie de Ziguinchor pour rémunérer le rappeur Nit Doff pourraient être investis pour changer le visage des rues et avenues récemment rebaptisées par le maire populiste Ousmane Sonko».

Leave a reply