Crime passionnel à Darou Thioub : Les résultats de l’autopsie dévoilés

0
21

Fallou Diagne, 20 ans, a fait face aux enquêteurs du commissariat d’arrondissement de Jaxaay. Le mouleur de profession a reconnu avoir asséné, au cours d’une bagarre, un coup de couteau dans la région du cœur du menuisier métallique nommé Alioune Badara Ndour, alias Badou, 18 ans. Il a ensuite déroulé le film du drame devant les flics.

Fallou D. a avoué aux policiers comment il a tué Alioune Badara Ndour, dit Badou. Fallou avait un faible pour une demoiselle du quartier. Ses avances rejetées par la gamine, Fallou campe sur sa position et continue de lui courir après. Au lendemain de la Korité, il appelle la fille pour l’inviter chez lui. Cette dernière décline l’invitation et déclare être au lit.

Quelques instants après, il monte sur la terrasse de leur maison. Mais, pendant qu’il promène les yeux dans la nature, il aperçoit la fille en question dans la rue et manque de tomber à la renverse. Il rappelle aussitôt l’adolescente, lui en fait la remarque et la qualifie de menteuse.

Outrée par les insultes, la demoiselle se confie aux jeunes garçons, notamment, Badou Ndour, avec qui elle se promenait. Ce dernier décide alors de parler à Fallou et l’interpelle sur son comportement à l’encontre de la fille. «Je l’ai chargé puis poignardé avec le couteau que je détenais par devers-moi», a soutenu Fallou devant les enquêteurs policiers. Le prévenu poursuit : «je n’ai jamais eu d’antécédents avec lui. On n’est pas aussi des amis. On se parlait cette nuit-là pour la première fois. Même si on habite le même quartier Darou Thioub, mais on ne se fréquente pas.  Je voulais sortir en amoureux avec la fille mais celle-ci a refusé. N’empêche, je l’ai invitée chez moi le lendemain de la fête de Korité. Mais, elle m’a dit qu’elle était au lit. Ce qui est faux», indique le fabricant de brique.
Le certificat de genre de mort consulté par Les Echos révèle que le jeune garçon est « décédé à la suite d’une plaie thoracique pénétrante et profonde avec perforation aortique ; et une hémorragie interne abondante à la suite de coup et blessure par arme blanche (couteau) ».

Leave a reply