Let’s travel together.
Kirene

Endoscopie en gynécologie en Afrique Subsaharienne. Le Sénégal, le seul pays disposant de spécialistes

0

En Afrique subsaharienne, seul le Sénégal dispose de médecins gynécologues formés en endoscopie et qui détiennent le diplôme. Mais le Professeur Maguette Mbaye, gynécologue obstétricien, enseignant chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis milite pour l’ouverture de cette formation à tous les professionnels.

Le Professeur Maguette MBaye est aussi le président de la société sénégalaise d’endoscopie en gynécologie. Il s’est exprimé pendant l’ouverture du congrès ce mercredi à Dakar. Cette rencontre a réuni plusieurs spécialistes dans le domaine. L’idée est d’arriver à former non seulement les spécialistes au niveau pays, mais aussi inclure dans la formation, leurs confrères de la région subsaharienne.

L’endoscopie gynécologique intervient globalement dans tous les domaines de la prise en charge de la pathologie gynécologique. C’est une voie qui permet d’opérer la quasi-totalité des interventions gynécologiques sans ouvrir le ventre. C’est une intervention assez précise qui permet de gagner des gains d’intérêts en termes esthétique, sur le séjour hospitalier et minimise les risques de complications infectieuses parce que l’ouverture n’étant pas grande. Cette voie fait ses premiers pas en Afrique. Et, il s’agit pour les acteurs d’étudier les possibilités de mettre davantage cette technique au service de la prise en charge médicale en Afrique subsaharienne qui manque de moyens matériels, financiers entre autres, a expliqué le professeur Mbaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.