FC Barcelone : Xavi remonté contre ses joueurs après la défaite surprise contre Cadix

0
19

Xavi, l’entraîneur du FC Barcelone, a regretté le manque d’efficacité de son équipe après la défaite contre Cadix (0-1, 32ème journée de Liga) ce lundi au Camp Nou.

Voilà une nouvelle défaite qui fait tâche pour le Barça de Xavi, et qui n’arrangera probablement pas la relation compliquée du moment avec les supporters catalans. Ce lundi, en clôture de la 32ème journée de Liga, le FC Barcelone s’est incliné sur la plus petite des marges sur sa pelouse face à Cadix (0-1), au terme d’un match très décevant.

Après une première période soporifique, où les Blaugranas, en quête de rachat après la déroute en quart de finale de Ligue Europa contre l’Eintracht Francfort (0-3) dans ce même Camp Nou, n’ont presque jamais su créer le danger sur le but andalou, Lucas Pérez a puni Marc-André ter Stegen et les siens de près juste après la pause. En fin de partie, le club culé est même passé plus proche du 0-2 que de l’égalisation.

Xavi digère mal le manque de réalisme

Forcément, à l’issue de la rencontre, l’entraîneur du Barça ne s’est pas présenté tout sourire face aux médias. «Personnellement, je suis en colère, nous n’avons pas bien joué, nous ne savions pas attaquer, nous n’étions pas à notre niveau. Nous faisons des erreurs qui ne devraient pas être commises. On doit être une équipe plus compétitive que ça, a-t-il expliqué en conférence de presse. Ils ont fait un excellent match défensif. Nous avons généré suffisamment d’occasions pour obtenir les trois points mais nous ne les avons pas concrétisées. Nous devons faire notre autocritique, analyser ce que nous faisons mal et changer la dynamique négative dès que possible.»

«Bien sûr, l’absence de joueurs comme Pedri et Araújo est perceptible, mais ce n’est pas une excuse. C’est dommage que la Grada de Animación (groupe de supporters, NDLR) ne soit pas venue parce qu’on en avait besoin, mais encore une fois le public s’est montré à la hauteur, il le fait toujours, et c’est important, a ensuite souligné l’ancien n°6 blaugrana, avant de conclure. Nous devons montrer beaucoup plus de caractère. Nous avons perdu une finale maintenant et il en reste encore sept. Je me considère comme la personne la plus responsable et je parlerai aux joueurs. Nous ne pouvons pas laisser filer la Ligue des champions l’année prochaine.» L’objectif est clair, car désormais, le titre de champion d’Espagne tend plus que jamais les bras au Real Madrid.

Leave a reply