Guy Marius Sagna : « Je suis un rebelle qui lutte pour l’indépendance… »

0
68

Dans un post, jeudi, le secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France Dégage) a révélé avoir reçu une vidéo dans laquelle il est dit que son nom a été trouvé dans des documents du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), notamment sur la liste de ceux qui cotisent pour le mouvement irrédentiste. En réaction, l’activiste assure qu’il est un rebelle qui lutte pour l’indépendance, la souveraineté de l’Afrique et un gouvernement fédéral à la tête de tous nos micro-Etats.

Des allégations de la sorte contre le célèbre activiste sont monnaie courante depuis quelques années. Mais seulement, serait-on tenté de dire, le bouchon n’a pas été poussé très profond au point de diffuser des vidéos ou de brandir des documents [Sic]. Sauf que Guy Marius Sagna ne semble pas être ébranlé par de telles accusations.

« Je dois vous avouer une chose. Je vous cachais cette chose jusqu’à présent. Je suis un rebelle qui lutte pour l’indépendance, la souveraineté de l’Afrique et un gouvernement fédéral à la tête de tous nos micro-Etats« , a écrit le secrétaire administratif du Frapp France Dégage.

Cotisation

L’activiste assure cotiser tous les jours, pour, dit-il, « l’indépendance et la souveraineté du Sénégal et de l’Afrique. »

Casamance

Pour la dernière fois, poursuit M. Sagna, la Casamance est trop petite pour eux (Ndlr : activistes). « Le Sénégal est trop petit pour nous. Notre projet c’est l’Afrique souveraine et unie autour d’un gouvernement fédéral. Et cela sera!« , a-t-il conclu.

Leave a reply