Let’s travel together.
Kirene

Hommage à 10 femmes parlementaires engagées dans les commissions de l’UIP

0

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des femmes, l’UIP souhaite mettre à l’honneur quelques-unes des femmes parlementaires inspirantes qui s’engagent activement dans les commissions de l’UIP pour promouvoir l’égalité des sexes, la représentation des jeunes, la paix et le développement durable.

Sahar Albazar, Égypte
Présidente du Conseil du Forum des jeunes parlementaires

Les jeunes composent la majorité de la population du monde, alors que 2,6 % des parlementaires seulement ont moins de 30 ans, ce qui explique l’importance des activités que mène Mme Albazar, parlementaire égyptienne qui préside le Conseil du Forum des jeunes parlementaires de l’UIP.
Le Forum se consacre à renforcer la participation des jeunes à la démocratie en veillant à ce que leur voix soit entendue. Mme Albazar est également Vice-Présidente de la Commission des relations étrangères de la Chambre des représentants égyptienne.

Cynthia López Castro, Mexique
Membre de la Commission permanente des affaires des Nations Unies de l’UIP.

Mme López Castro, membre de la Chambre des députés mexicaine depuis 2018, est un ardent défenseur des jeunes.
En 2017, âgée d’à peine 30 ans, elle a participé à la rédaction d’une nouvelle Constitution pour Mexico et figuré parmi les personnalités les plus engagées en faveur de l’insertion d’un quota de jeunes dans la loi électorale de la ville.
En sa qualité de membre de la Commission permanente des affaires des Nations Unies de l’UIP, Mme López Castro s’efforce d’obtenir que 25 % au moins des candidats à des fonctions publiques à l’échelon fédéral aient moins de 29 ans.
Mme Castro a remporté le tout premier Prix Cremer-Passy, décerné à l’occasion de la 145e Assemblée de l’UIP à Kigali, pour son engagement en faveur des jeunes au parlement.

Hasmik Hakobyan, Arménie
Vice-Présidente de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l’UIP

Mme Hakobyan est la Vice-Présidente de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l’UIP, qui offre aux Parlements membres le cadre politique leur permettant de réagir efficacement aux menaces mondiales, ainsi que de promouvoir la paix et la sécurité mondiales.

Adji Diarra Mergane Kanouté, Sénégal
Vice-Présidente du Comité exécutif de l’UIP

Mme Mergane Kanouté joue, en sa qualité de Vice-Présidente du Comité exécutif de l’UIP, un rôle clé en contribuant à superviser son administration et à formuler des recommandations à l’intention du Conseil directeur. Le comité évalue les candidatures au poste de Secrétaire général, propose le programme de travail et le budget annuels et veille à la mise en œuvre des décisions prises par l’Assemblée et le Conseil directeur.
Mme Mergane Kanouté est également membre de l’Assemblée nationale du Sénégal, où 43 % des députés sont des femmes (ce qui place l’Assemblée à la troisième place en matière de représentation féminine en Afrique). En 2010, le Sénégal est également devenu la seconde nation d’Afrique, après le Rwanda, à adopter un projet de loi sur l’égalité des sexes exigeant que 50 % des candidats présentés par les partis politiques soient des femmes.

Nnaniki Welhemina Tebogo Makwinja, Botswana
Membre du Comité de l’UIP sur les questions relatives au Moyen-Orient

Depuis 1987, le Comité de l’UIP sur les questions relatives au Moyen-Orient rassemble des parlementaires de la région autour de la même table. Mme Makwinja, parlementaire du Botswana, est l’une des 12 membres du Comité, où elle siège aux côtés de membres de droit représentant Israël et la Palestine.

Agnes Mulder, Pays-Bas
Présidente de la Commission permanente du développement durable de l’UIP

Mme Mulder est une parlementaire néerlandaise. Elle préside la Commission permanente du développement durable de l’UIP, où elle s’efforce d’améliorer la vie et le bien-être des citoyens du monde et la planète, d’éliminer la pauvreté et de garantir un développement durable pour tous.
Mme Mulder, qui soutient également l’égalité des sexes, a pris part à la discussion qui a eu lieu sur ce sujet lors d’une des plénières de la 145e Assemblée de l’UIP, où il a été question des conséquences de la guerre et des brutalités policières sur les femmes.

Millie Odhiambo, Kenya
Vice-Présidente du Comité des droits de l’homme des parlementaires de l’UIP

En sa qualité de Vice-Présidente du Comité des droits de l’homme des parlementaires de l’UIP, Mme Odhiambo se consacre à protéger, à l’échelle mondiale, les parlementaires des violences et des mauvais traitements.
Mme Odhiambo, qui est parlementaire depuis 2007, a été décrite par l’ONU comme l’une des « représentantes politiques du pays qui ne connaît pas la peur ». Au cours de son mandat, elle a contribué à l’avènement de la nouvelle Constitution du Kenya (en 2010) et présenté des projets de loi visant à améliorer les droits des femmes et des enfants.

Deborah O’Neill, Australie
Membre pour l’Asie-Pacifique du Comité de l’UIP chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire

Mme O’Neill défend les droits de l’homme et les libertés religieuses.
En sa qualité de représentante de l’Asie-Pacifique au Comité de l’UIP chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire, elle fait partie de l’équipe de 12 membres qui mène des activités essentielles, allant du contrôle du respect des Conventions de Genève jusqu’au soutien pour la campagne visant à mettre un terme à l’apatridie d’ici 2024.

Batsukh Saranchimeg, Mongolie
Vice-Présidente de la Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme de l’UIP

Mme Saranchimeg, parlementaire mongole, est la Vice-Présidente de la Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme de l’UIP.
Cette Commission analyse les menaces et les défis pour la démocratie, en proposant des initiatives parlementaires adoptées par tous les Parlements membres de l’UIP. De par le rôle qu’elle joue, Mme Saranchimeg compte parmi les personnalités les plus engagées dans les activités de l’UIP qui concernent les nouvelles technologies et leur rôle dans une démocratie.

Mme Lesia Vasylenko, Ukraine
Présidente du Bureau des femmes parlementaires de l’UIP

Avocate et femme politique, Mme Vasylenko siège en tant que parlementaire, ou plus précisément « députée du peuple de l’Ukraine », à la 9e Verkhovna Rada ukrainienne, tout en remplissant les fonctions de présidente du Bureau des femmes parlementaires de l’UIP.
Le Bureau organise les travaux du Forum des femmes parlementaires, qui traite des questions de genre, élabore un programme fourni sur les thématiques importantes pour les femmes et promeut une meilleure représentation des femmes à des postes à responsabilités.
Mme Vasylenko figurait parmi les 450 parlementaires ukrainiens qui ont remporté le premier Prix Cremer-Passy de l’UIP, qui leur a été décerné en 2022 en hommage à l’engagement parlementaire dont ils ont fait preuve en dépit de la guerre qui fait rage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.