mardi, mai 28, 2024
26.5 C
Dakar

Infrastructures: Le Sénégal mobilise 100 milliards pour la mobilité et l’assainissement

La BIDC et le gouvernement du Sénégal sont en parfaite adéquation pour donner une impulsion encore plus vigoureuse à leur partenariat, dont l’essence est d’améliorer le mieux-être de nos populations. « Ces deux projets qui sont au service de cette si belle ambition, sont donc plus que bienvenues », a souligné Doudou Ka, le ministre Sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Plus tôt dans la matinée, une autre cérémonie de signature s’est déroulée au siège de la BOAD à Lomé. D’un montant de 35 milliards, cette convention de financement est relative au prolongement du TER de Diamniadio vers l’Aéroport International Blaise Diagne. La future connexion ferroviaire mettra le cœur de la capitale à trois quarts d’heure de notre principal principale plateforme aéroportuaire.

Faire de Dakar un hub aérien à l’horizon 2035 passe aussi par la garantie d’une meilleure accessibilité de son aéroport de référence. « Je suis d’autant plus fier de signer cet accord de financement que j’étais venu ici pour la première fois à la BOAD en 2005, en ma qualité de conseiller financier du gouvernement du Sénégal, pour présenter le projet de construction du nouvel aéroport international Blaise Diagne avec une participation en 2011 de la BOAD à hauteur de 17 milliards FCA. Je reviens ici, aujourd’hui, pour le financement du projet de prolongement du TER de Diamniadio vers ce nouvel aéroport en partie financé par la BOAD. C’est donc naturel que la BOAD soit à nouveau au premier plan pour prendre part à la construction de cette infrastructure ferroviaire qui renforce l’accessibilité et l’attractivité de notre aéroport de référence.

La future liaison ferroviaire entre l’aéroport et le centre de la capitale sénégalaise va procurer aux usagers de l’AIBD, une expérience voyageur comparable à ce qui se fait de mieux dans le monde. Le Sénégal peut aujourd’hui se prévaloir d’une coopération étroite et fructueuse avec les Institutions financières africaines et internationales fondée sur sa crédibilité financière, sa stabilité politique et la pertinence de ses projets d’infrastructures structurantes et générateurs de croissance.La BIDC et le gouvernement du Sénégal sont en parfaite adéquation pour donner une impulsion encore plus vigoureuse à leur partenariat, dont l’essence est d’améliorer le mieux-être de nos populations. « Ces deux projets qui sont au service de cette si belle ambition, sont donc plus que bienvenues », a souligné Doudou Ka, le ministre Sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Plus tôt dans la matinée, une autre cérémonie de signature s’est déroulée au siège de la BOAD à Lomé. D’un montant de 35 milliards, cette convention de financement est relative au prolongement du TER de Diamniadio vers l’Aéroport International Blaise Diagne. La future connexion ferroviaire mettra le cœur de la capitale à trois quarts d’heure de notre principal principale plateforme aéroportuaire.

Faire de Dakar un hub aérien à l’horizon 2035 passe aussi par la garantie d’une meilleure accessibilité de son aéroport de référence. « Je suis d’autant plus fier de signer cet accord de financement que j’étais venu ici pour la première fois à la BOAD en 2005, en ma qualité de conseiller financier du gouvernement du Sénégal, pour présenter le projet de construction du nouvel aéroport international Blaise Diagne avec une participation en 2011 de la BOAD à hauteur de 17 milliards FCA. Je reviens ici, aujourd’hui, pour le financement du projet de prolongement du TER de Diamniadio vers ce nouvel aéroport en partie financé par la BOAD. C’est donc naturel que la BOAD soit à nouveau au premier plan pour prendre part à la construction de cette infrastructure ferroviaire qui renforce l’accessibilité et l’attractivité de notre aéroport de référence.

La future liaison ferroviaire entre l’aéroport et le centre de la capitale sénégalaise va procurer aux usagers de l’AIBD, une expérience voyageur comparable à ce qui se fait de mieux dans le monde. Le Sénégal peut aujourd’hui se prévaloir d’une coopération étroite et fructueuse avec les Institutions financières africaines et internationales fondée sur sa crédibilité financière, sa stabilité politique et la pertinence de ses projets d’infrastructures structurantes et générateurs de croissance.

Hot this week

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Topics

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Difficiles conditions de vie des Sénégalais en Turquie

Babacar Diop, maire de Thiès, a rencontré les Thiessois...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img