mardi, mai 28, 2024
26.5 C
Dakar

King Fahd/Réunion Ida 20 : Une coupure d’électricité provoque la colère noire de Macky Sall…

Dakar accueille, ce jeudi 7 juillet, une réunion de haut niveau avec des dirigeants africains dans le cadre de la mise en œuvre du programme de l’Association internationale de développement (IDA-20). La rencontre, présidée par le Président de la République, Macky Sall, voit la participation de plusieurs de ses pairs dont Umaro Sissoco Embaló (Guinée Bissau), Dénis Sassou-Nguesso (Congo), Georges Weah (Liberia) et plein d’autres.

Mais lors du discours introductif d’Axel van Trotsenburg, directeur général des opérations de la Banque mondiale, dans la salle Flamboyant de l’hôtel du King Fahd Palace, une panne d’électricité a plongé la salle dans le noir. Une minute plus tard, l’électricité a été rétablie et le DG des opérations de la banque mondiale a pu terminer son discours.

Prenant la parole par la suite, le Président de la République Macky Sall n’a pas manqué de signaler cet impair dans son discours. « Je voudrais avant toute chose dire que cette coupure est un signe de contre-performance qui n’est pas acceptable par rapport à notre volonté d’émergence », lance-t-il d’entrée.

Il poursuit : « Et quelque part, il y a quelqu’un qui n’a pas fait son travail et en Afrique, on n’a pas la culture de la sanction. Et je trouve que cette action doit être sanctionnée. Parce qu’on ne peut pas avoir une rencontre aussi importante et que les responsables de l’hôtel acceptent des situations pareilles ».

Le Président de la République a rappelé que l’événement se déroule au King Fahd pour des raisons liées à la fêtes de l’Eid : « En réalité, j’ai mis un centre moderne à Diamniadio mais les besoins de la fête de la Tabaski et les mouvements de migration vers l’intérieur font que les routes sont chargées et nous avons voulu garder nos hôtes ici à Dakar ».

Fermant cette parenthèse, le chef de l’Etat martèle à nouveau : « Mais je pense que le protocole doit régler définitivement ce genre d’incident qui n’est pas tolérable. Si nous voulons pouvoir avancer aussi, il nous faut pouvoir sanctionner quand ça ne marche pas ».

Hot this week

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Topics

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Difficiles conditions de vie des Sénégalais en Turquie

Babacar Diop, maire de Thiès, a rencontré les Thiessois...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img