Lancement du Cash transfert de 80.000 fCfa : Macky Sall salue le « recul de la pauvreté »

0
20

On croirait être dans un meeting politique vu l’ambiance qui a plané ce mardi 10 mai au Grand Théâtre National Doudou Ndiaye Coumba Rose. Non, on est bien dans une cérémonie officielle présidée par le Chef de l’Etat Macky Sall. Il s’agit de la cérémonie de lancement du programme de transferts monétaires exceptionnels aux ménages du registre national unique. Aujourd’hui, 43 436 480 000 FCFA seront distribués à 542 956 ménages soit une somme de 80.000 par famille. Une aubaine selon les récipiendaires présents à la cérémonie.

Ce programme rentre dans la vision du Président Macky Sall de résorber les disparités sociales au Sénégal. Il s’agit d’une palette de mesures et programmes inscrits dans la stratégie nationale de protection sociale 2017-2035 mis en place par l’Etat du Sénégal. C’est dans ce cadre que les bourses familiales ont été instaurées avec aujourd’hui 300.000 bénéficiaires pour un montant de plus de 261 milliards depuis son lancement en 2013. Il y a aussi le programme de la Couverture Maladie Universelle (CMU) avec un taux de couverture de 53% en décembre 2021.

Ce programme de Cash transfert lancé ce mardi est, selon le Président Macky Sall, « mis en œuvre pour consolider le système de protection sociale et le développement des mécanismes de transfert monétaires » notamment dans un contexte marqué par la crise Russo-Ukrainienne qui s’est ajoutée à la pandémie. Ces 80.000 fcfa, renseigne le Chef de l’Etat, permettront « l’amélioration des niveaux de consommation et d’éducation » des familles bénéficiaires. Ces crises ont entraîné le monde dans une situation économique préoccupante avec notamment la flambée des prix. A ce propos, « l’Etat a engagé des ressources budgétaires internes exceptionnelles (et) pour cette année, 627 milliards (ont été dégagés) pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages par la subvention de l’énergie pour 350 milliards de francs CFA, des prix de denrées de consommation courante comme le riz, l’huile, le sucre, le blé à hauteur de 157 milliards et la revalorisation salariale générale dans la fonction publique pour 120 milliards de FCFA » explique Macky Sall.

Par ailleurs, le Sénégal a pu réaliser ce cash transfert « grâce à un montage financier innovant en matière d’assistance sociale et de solidarité nationale ». Le pays a ainsi bénéficié de la confiance de partenaires techniques et financiers comme la Banque Mondiale. Présent à la cérémonie, le directeur des Opérations de ladite banque a affirmé que cette opération a pour objectif de « protéger les familles pauvres et vulnérables face aux effets des différentes crises que le pays a traversées depuis 2020. Par ailleurs, Natha Belete a informé que le Sénégal « a rejoint un petit nombre de pays dans le monde hors-OCDE qui ont déployé des transferts monétaires ciblés comme l’Argentine, le Brésil et les Philippines ».

Les résultats combinés de l’ensemble des programmes à caractère social ont, selon le Président Macky Sall, abouti au « recul de la pauvreté dans le pays ». Le Chef de l’Etat fonde ses dires sur les chiffres de « l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages selon laquelle, le taux de pauvreté a connu une baisse de 05 points ». Par ailleurs, le président annonce qu’une autre enquête est en cours et les résultats seront disponibles en décembre 2022. Ceci, afin de jauger les résultats des récents programmes de filets sociaux mis en œuvre par l’Etat du Sénégal et ses partenaires.

Leave a reply