Le charlatan envoûte son client pour disposer de ses vidéos intimes et…

0
Malgré les sévères peines du Tribunal de grande instance de Dakar pour dissuader les charlatans, déplore L’AS dans sa parution de ce samedi, ces derniers continuent de plus belle à gruger d’honnêtes citoyens.
 
Hier, ce fut au tour de l’un d’eux, Sadibouya Diallo, d’être attrait devant la barre pour « charlatanisme, escroquerie, détention d’images appartenant à autrui et tentative d’extorsion de fonds au préjudice de D. Traoré ».
 
En rendant son verdict, le Tribunal de grande instance de Dakar, dont le substitut du procureur trouve que les faits sont têtus, a déclaré Sadibouya Diallo coupable et l’a condamné à 2 ans dont 3 mois de prison ferme. 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.