Le Chef de l’Etat Macky Sall : « Ce que j’attends des Ministres, Dg, Députés… »

0
43

Pour le président de la République, la coalition Benno bokk yaakaar a manqué de générosité et de solidarité lors des Législatives. Recevant les députés de sa coalition samedi pendant plus de 10h, Macky Sall a menacé de démettre les ministres ou Dg absents sur le terrain de la communication et de la massification.
C’était la séance d’explication entre Macky Sall et les députés élus de Benno bokk yaakaar (Bby), 3 semaines après les élections législatives. Dans les mots comme dans le ton, le président de la République n’était pas content des 82 sièges obtenus par son camp.

Une majorité relative, une première dans l’histoire du Sénégal qu’il a tenue à analyser devant Idrissa Seck, Moustapha Niasse ou encore Mahmoud Saleh, présents samedi au Palais de la République au cours d’une rencontre qui a duré plus de 10 tours d’horloge. « L’évaluation des législatives est en vue, car Benno a manqué de solidarité et de générosité. Ce qui a causé les votes sanctions et nous a valu la perte de certains départements », a déclaré Macky Sall d’après des personnes ayant assisté à l’audience.

S’il a donné la parole aux 82 députés élus au cours d’une rencontre qui s’est déroulée entre 16h à 2h du matin, le président a déploré l’attitude de certains de ses responsables.

« J’invite les ministres, Dg et autres à descendre sur le terrain pour mieux communiquer sur mon bilan mais aussi déconstruire les manipulations de l’opposition. Je ne vais plus tolérer que des ministres ou Dg qui ont été responsabilisés ne mouillent pas le maillot. Je vais remercier tout nommé qui ne sera pas sur le terrain de la communication et de la massification. Je veux des combattants sur le terrain et l’Assemblée pour faire face aux manipulateurs », a tonné le Président Sall repris par nos interlocuteurs.

Perchoir : Idy et Niasse donnent carte blanche au Président Sall

Après avoir félicité tous les députés particulièrement ceux élus dans les départements, Macky Sall a annoncé un séminaire de formation avant l’installation de la 14e législature pour mieux outiller les nouveaux parlementaires.

En l’absence de Aminata Mbengue Ndiaye, Moustapha Niasse et Idrissa Seck ont donné carte blanche à Macky Sall pour désigner le candidat du pouvoir pour la présidence de l’Assemblée nationale. Pape Diop qui a annoncé il y a quelques jours son ralliement à Bby, était absent. Pour le reste, les députés ont renouvelé leur loyauté au Président Sall.

Emedia.sn

Leave a reply