Législatives 2022 : Aar Sénégal pour freiner la dynamique du 3e mandat

0
61

Comme l’alternance est voulue à l’Assemblée nationale, il en est de même dans la prise de parole à la Rts pour la plupart des coalitions. Dimanche, c’était Thierno Alassane Sall et le lundi, Abdourahmane Diouf a livré la déclaration de Aar Sénégal.
Le théoricien des oppositions au Sénégal, a très tôt démarqué sa liste des autres, notamment avec la présentation d’un Contrat de Législature.

L’ancien porte-parole de Rewmi estime que ces élections sont une occasion en or pour casser la dynamique du 3e mandat. Dans son Contrat de législature, Aar propose 14 points comme la 14è Législature.

Mais, il faut retenir qu’il sera question de contrôler les fonds politiques du président de l’Assemblée nationale. De plus, il sera aussi question de proposer une loi sur le patriotisme économique.

Leave a reply