Législatives 2022: Une affaire de faux secoue Pastef France et une alerte serait…

0
24

Un responsable de Pastef France aurait commis un faux et usage de faux en falsifiant non seulement une affiche, mais pis encore, en signant un faux communiqué au nom d’un bureau de la section de 95 (Val d’OIse), où il est adjoint, renseigne un document dont Leral a copie.

Il aurait signé un communiqué non seulement faux, mais qui va à l’encontre de la décision démocratique du Bureau, renseigne la source de Leral.

Le contexte de cela est qu’il ne souhaite pas que les militants de Pastef France tiennent un débat démocratique sur les Législatives (profil du député, mode de désignation interne, etc.), car voulant protéger le coordonnateur Alioune Sall, qui s’opposerait à cette idée pour des raisons d’intérêt personnel, comptant se faire désigner plus haut et de manière officielle ou par un petit groupe d’électeurs acquis à sa cause.

Toujours est-il que M. Sall serait au courant de cet acte d’une gravité extrême, dans un parti qui se dit de rupture. Il n’a pas bronché, il n’a même pas condamné la commission de ce faux.

Leave a reply