Législatives : Wade et Sonko se retrouvent pour imposer la cohabitation à Macky Sall

0
29

Les Législatives du 31 juillet prochain deviennent un compte à rebours pour les 15 coalitions, partis, mouvements civils et citoyens et indépendants qui ont déposé leurs listes, du vendredi au dimanche. 

Que ce fut difficile la nuit dernière rythmée par des tractations pour les coalitions d’établir leurs listes au regard des enjeux et positionnement en lice pour ces joutes.

La nouveauté, les coalitions Yewwi Askan W et Wallu, se renforcent dans les départements, selon les résultats obtenus aux Locales, mais  chacune présentera une liste proportionnelle, avec Ousmane Sonko, tête de liste pour les camarades de Khalifa Sall. BBY va mettre en pole position Aminata Touré pour conserver sa majorité.

Mais le bloc Yaw-Wallu risque de faire mal aux partisans du Président Sall qui n’aurait pas la majorité absolue à l’Assemblée nationale

C’est du moins le scénario prévu par Alphonse Diombo Thiakane, qui se base sur les résultats des dernières Locales.

En effet, selon le Consultant, Directeur des Opérations à Convergence Informatique Statistiques sur rfm, Benno qui avait 69 députés à la majoritaire, va descendre à 46 députés. Elle va ainsi perdre près de 23 sièges. Elle va passer de 93 à 70 sièges, donc, en dessous de la majorité absolue.

D’après lui, Yaw se retrouverait avec 85 sièges. En dernière analyse, « il faudrait que Benno gagne toute la diaspora pour pouvoir espérer garder la majorité.

Au tour du ministre de l’Intérieur in fine de passer à l’examen juridique des dossiers de candidature avant de publier via un arrêté la liste officielle retenue pour les Législatives.

Leave a reply