“Macron assassin”: le président dénonce “l’indignité” du “candidat malentendant” Eric Zemmour

0
27
Eric Zemmour est au centre d’une nouvelle polémique, accusé d’avoir laissé la foule scander “Macron assassin” pendant son meeting dimanche à Paris. En déplacement à Dijon, le président sortant dénonce “l’indignité” de son adversaire.
 
Le slogan “Macron assassin” a été scandé une dizaine de fois lors du meeting d’Eric Zemmour dimanche au Trocadéro. A ce moment, le candidat de Reconquête! évoquait notamment les meurtres de Sarah Halimi ou de Mireille Knoll, en déplorant dans son discours qu’”on ne rendra jamais justice à tous ceux que l’Etat n’a pas su protéger”. Eric Zemmour a alors fait une pause tandis que montaient les cris, sans toutefois intervenir.
 
Interrogé à plusieurs reprises dimanche, l’entourage d’Eric Zemmour a indiqué que le candidat d’extrême droite n’avait “pas entendu” le slogan, qu’”il condamne ce qu’a dit la foule à ce moment-là”, qu’”il ne reprend pas l’expression à son compte”, qu’”il n’a jamais utilisé un tel terme et ne l’a jamais laissé entendre dans son discours”.
 
En déplacement dans le cadre de sa campagne à Dijon ce lundi, Emmanuel Macron a réagi à la polémique. “Il y a deux hypothèses. La première c’est l’indignité, c’est plutôt celle qui me semble la plus crédible, mais ça n’est pas une surprise”, a-t-il débuté, avant de détailler sa seconde option avec une pointe d’ironie.
 
“La deuxième, c’est la méconnaissance d’une réforme très importante du quinquennat, c’est le ‘100% santé’. Et maintenant, les prothèses auditives, les lunettes, et les prothèses dentaires sont remboursées par la Sécurité sociale. Dix millions de Françaises et de Français ont eu accès à cela. Ça fait partie de mon bilan. C’est un bilan social dont je suis fier. Et j’invite alors, à ce moment-là, le candidat malentendant à s’équiper à moindres frais”, a lancé le président français.

Leave a reply