Mbacké : un instituteur condamné pour avoir violé et engrossé son élève en classe de CM2

0
23

La Chambre criminelle de Diourbel a condamné lundi, l’instituteur Moustapha Sy à 10 ans de réclusion criminelle. Il est reconnu coupable d’avoir violé et engrossé son élève N.K. Ka, en classe de Cm2 à l’école Mame Mor Diarra de Mbacké à Diourbel. Ce qui lui a valu d’être reconnu coupable de « viol commis par une personne ayant autorité sur la victime ou chargée de son éducation et de détournement de mineure sans violence ni fraude ».

Attrait devant la barre, l’accusé Moustapha Sy a reconnu n’avoir entretenu des rapports sexuels qu’une seule fois chez lui, le 6 mars vers 16 heures avec la victime. Il a précisé que l’élève de 14 ans était consentante. Marié à deux épouses, père de 6 enfants et demeurant à Touba Darou Miname, l’instituteur, il a reconnu que c’était une erreur de sa part. Des allégations que la victime balaye d’un revers de la main. Selon les dires de la victime, il ne dit pas la vérité, « on a eu des rapports sexuels à trois reprises. Le premier contact sexuel avec lui, c’était dans la salle de bain de sa maison en chantier. Il avait étalé sur le sol un drap qu’il avait sorti de son véhicule », a chargé l’élève. Elle a expliqué qu’elle a saigné lors du premier rapport et qu’il ont refais l’acte à deux reprises au même endroit.

Elle a révélé qu’il lui a demandé à chaque fois de l’attendre à la fin des cours, après le départ des élèves à 14 heures, pour qu’ils aillent, à bord de son véhicule, à destination de son chantier. Elle n’a pas manqué de dire qu’il lui remettait un liquide à boire et après, elle était à sa merci. Une affaire découverte avec la grossesse de l’élève mineure. De son côté, l’accusé a informé que la victime a accouché le 20 décembre 2020, et qu’il a assumé ses responsabilités de père. Reconnu coupable, Moustapha Sy a écopé de 10 ans de réclusion criminelle.

Leave a reply