Péage : Les mauvaises conditions de travail dénoncées

0
34

Les travailleurs des autoroutes du Sénégal (péage) décrètent deux (2) jours de port de brassards rouges, pour dénoncer le « non-respect des accords signés avec leur direction et des mauvaises conditions de travail. Et, ils réclament le paiement des heures supplémentaires et des indemnités de fin de contrat.
« En ce qui concerne les contrats de travail, il s’est trouvé que rien n’a été appliqué. Aujourd’hui, les problèmes sont entiers. Il y a les problèmes des primes de transport pour ce qui en ont droit et qui n’en bénéficient pas et le problème des heures supplémentaires. Nous avons 32 heures qui sont non payées.

En dehors de cela, il y a la situation des femmes de ménage, au moins une vingtaine, menacées de licenciement. Elles ont perdu tous les avantages à savoir l’Ipm, la prime de transport, sans compter que nous avons des techniciens parmi nous, qui ont vu des ponctions de 17.000 FCfa dans leurs salaires.

Les agents receveurs dans les cabines, ont aussi constaté, depuis 2 mois, des ponctions dans leurs salaires », a expliqué Alpha Diaw, membre dudit collectif sur la Rfm.

Le protestataire prévient que s’ils n’obtiennent pas gain de cause, ils vont passer à la vitesse supérieure.

Leave a reply