Propos de Djamel Belmadi : Samuel Eto’o prépare une plainte

0
17

La soirée du mercredi 29 mars 2022 rime avec désillusion pour le peuple algérien. C’est ce jour qui marque l’élimination des Fennecs contre le Cameroun dans leur stade Mustapha-Tchaker à Blida dans le match retour des éliminatoires pour la coupe du monde 2022.

Une défaite (2-1) qui a aussitôt plongé supporters et dirigeants du football algérien dans une colère noire née d’un sentiment d’injustice causée par les décisions de l’arbitre du match Gassama. Une tension qui n’est pas redescendue, même un mois plus tard, au vu des déclarations lunaires tenues par leur sélectionneur Djamel Belmadi contre l’arbitrage et les autorités du football camerounais, ce dimanche, sur la chaîne de la fédération algérienne FAF TV.

« On ne laissera plus jamais 2/3 personnes conspirer contre nous », déclarait-il dans cette interview. C’est d’ailleurs ces propos qui ont fait réagir la Fédération camerounaise de football qui s’est fendue d’un communiqué publié ce lundi 25 avril.

« Le Cameroun, se réserve le droit de porter l’affaire dans les prochains jours, devant la Commission d’éthique de la Fifa », annonce le communiqué signé du président de la faîtière du football camerounais Samuel Eto’o.

La note fait part de la désolation des dirigeants camerounais suite aux comportements des supporters algériens à l’égard de Samuel Eto’o, il y a un mois dans le golfe. Une attitude, de l’avis de la fédération camerounaise, qui serait la résultante d’une campagne « diffamatoire » menée par les autorités du football algérien.

« Elle regrette que la persistance de cette polémique au long cours soit de nature à provoquer des incidents similaires à l’agression verbale subie par des responsables camerounais le ler avril dernier à Doha en marge du tirage au sort de la Coupe du monde Qatar 2022

Leave a reply