Trafic de chanvre indien : Un ex-détenu et sa bande tombent à Keur Massar

0
18

Nouha sera cueilli par les éléments de la Division opérationnelle de l’Ocrtis avec son acolyte, le nommé Mame Cheikh Dramé, en possession huit blocs de chanvre indien, à bord de leur véhicule. Conduits à l’Unité 11 des Parcelles-Assainies de Keur Massar, le troisième membre de la bande, Mamadou Dramé, sera appréhendé après une perquisition de leur cache où il a été découvert deux sacs contenant chacun 25 blocs de chanvre indien.

Interrogé sommairement sur la paternité de la drogue saisie, Mamadou Dramé a nommément désigné Nouha Cissé comme étant le propriétaire de toute cette quantité de chanvre indien. Ce que corrobore ce dernier, qui affirme en être le véritable propriétaire. Ce cerveau de la bande a reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés. Il a reconnu la paternité de la drogue saisie lors de cette opération.

Cependant, se sentant un peu délaissé par ses acolytes dans cette affaire, Nouha Cissé, pour se tirer d’affaire, a révélé aux enquêteurs qu’il partage le business avec Mamadou Dramé.

En effet, pour enfoncer son compère, il a affirmé que ce dernier avait une part sur la quantité de la drogue saisie. Par contre, Nouha Cissé, bien connu des services de la police pour les mêmes faits, n’a pas daigné endosser tout seul la responsabilité dans cette affaire.

Invité à revenir sur son statut de trafiquant, il a reconnu sans hésitation les faits. Il a même révélé avoir été condamné pour trafic de drogue à une peine de prison de 10 ans et qu’il venait tout justement d’être élargi de prison il y a de cela deux mois.

Leave a reply