mardi, juin 25, 2024
26.5 C
Dakar

Trafic de migrants : 5 escrocs délestent un Mauritanien de 12 millions FCfa

Une peine de six mois ferme a été requise contre Samba Lô et ses compères. Poursuivis pour escroquerie, falsification de visas et tentative d’organisation d’une migration clandestine, les prévenus avaient soutiré 12,9 millions à un Mauritanien du nom de Samba Soumaré.
D’après le récit de « Rewmi », âgé d’une vingtaine d’années, Samba Lô confectionnait de faux visas Schengen et du Canada contre de fortes sommes d’argent. Il avait dit au ressortissant mauritanien, Samba Soumaré, qu’il se trouvait au Canada et qu’il pouvait le faire voyager. Celui-ci avait fait appel à huit de ses compatriotes, qui ont mobilisé 12,9 millions francs Cfa pour l’obtention du précieux sésame.

Sur instruction de Samba Lô, Samba Soumaré avait versé les 12,9 millions francs dans le compte de Mamadou Bâ. Sentant le coup, Soumaré s’était pointé au rond-point Sandaga avec les limiers de la Sûreté urbaine, pour faire arrêter les complices de l’arnaqueur, Alioune Guèye et Issa Dieng, lesquels étaient chargés de lui remettre les visas et de récupérer le reliquat de 2 millions francs Cfa. Au cours de leurs auditions, ces derniers ont assumé leur participation au trafic. D’après leurs dires, Samba Lô leur avait promis le financement de leur projet avicole.

À son tour, Samba Lô a reconnu avoir discuté avec la victime via whatsApp sous le nom d’Alex. Pour ce qui est des visas, le faussaire a soutenu les avoir confectionnés dans la chambre d’Issa Dieng à Pikine, avec l’aide d’Abdoulaye Ndiaye qui a une parfaite maîtrise de l’application Photoshop. Durant leur perquisition, les flics ont mis la main sur cinq imprimés de visas Schengen, sept visas du Canada, un visa du Maroc, des ordinateurs de marque Acer….

Hormis Abdoulaye Ndiaye, les prévenus ont contesté vigoureusement les faits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, où ils ont comparu pour escroquerie, falsification de visas et tentative d’organisation d’une migration clandestine. Né en 1991 et commerçant de son état, Mamadou Bâ a fait savoir que les 12 millions francs ont été récupérés par Samba Lô qui a accès à son compte. Faisant ses réquisitions, la déléguée du procureur a requis six mois ferme contre Samba Lô, Abdoulaye Ndiaye, Issa Dieng et Alioune Guèye.

Concernant Mamadou Bâ, la parquetière s’est rapportée à la sagesse du tribunal. Les avocats de Samba Lô et d’Abdoulaye Ndiaye ont sollicité la clémence. Leurs confrères, qui assuraient la défense de leurs co-prévenus, ont plaidé la relaxe. Écroués le 4 juillet 2022, les comparants seront fixés sur leur sort mercredi prochain.

Hot this week

Escroquerie au visa : Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, déféré au parquet

Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, Théophile...

Un « Modou-Modou » arrêté à l’aéroport de Banjul avec 2,400 kilos de cocaïne

Un Sénégalais a été arrêté à l’aéroport international de...

Contribution : Cheikh Tidiane Ndao un affectueux véridique…Par Alioune Fall Venise

Cheikh Tidiane NDAO, je l'ai connu par l'entremise...

États-Unis : Joe Biden durcit sa politique migratoire

Joe Biden a annoncé mardi qu'il fermerait temporairement la...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img