Transport : Le ras-le-bol des chauffeurs de taxi «Allô Dakar» contre les persécutions des forces de l’ordre

0
22

Le dur quotidien des chauffeurs de taxi « Allô Dakar » empire de jour en jour. Du coup, depuis un certain temps, les conducteurs de ces véhicules ont entrepris une série de visites auprès des khalifes généraux des foyers religieux du pays (Tivaouane, Touba, Thiénaba), pour dénoncer les « persécutions des forces de l’ordre, en particulier sur l’autoroute à péage ILAA TOUBA, où, depuis ce 1er mars 2022, plus de 300 de nos véhicules ont été saisis et immobilisés à la LGI Mbao ».

Depuis lors, indique « Le Témoin », ils disent avoir, en vain, tapé à toutes les portes, pour entrer en contact avec des interlocuteurs pouvant les édifier sur les véritables raisons de telles « confiscations ».

L’Association nationale des chauffeurs « Allô Dakar » du Sénégal, demande à l’Etat, « la régularisation de notre secteur qui verse beaucoup d’argent au Trésor public, les ‘’Allô Dakar’’ contribuant considérablement à l’économique nationale du fait que chaque voiture paie au minimum 600 mille FCfa par mois sur l’autoroute à péage ».

Leave a reply