Trois employés de la C3S volent 78 millions F CFA à la boîte

0
14

Deux ans de prison ferme, c’est la peine requise par le ministère public contre Cheikh Diop, Pape Omar Ly et Fallou Ngom, tous poursuivis pour abus de confiance et falsification ou suppression de données dans un système informatique.

Relevant dans ce dossier une coaction et le délit d’association de malfaiteurs, le parquet estime que les faits ne souffrent d’aucune contestation

D’après les débats d’audience rapportés par le quotidien « L’As », dans le courant du mois de janvier 2022, Sokhna Ngoné Ndiaye a constaté une manipulation de données informatiques dans l’ordinateur de Fallou Ngom, Gestionnaire du dépôt de la Compagnie Serigne Seck Sénégal (C3S) de la Sodida. Pour en avoir le cœur net, les dirigeants de la boîte ont commandité un audit qui a dévoilé un trou de 78 millions de F CFA. Aussitôt, l’entreprise a saisi la justice pour faire la lumière sur ce trou. Au terme de l’enquête, Cheikh Diop, Pape Omar Ly et Fallou Ngom ont été interpellés.

Attraits, hier mardi, devant la barre, les prévenus ont tous contesté les accusations. Selon Fallou Ngom, c’est l’administrateur de la boîte qui lui a donné son code d’accès pour qu’il le remette au contrôleur Pape Omar Ly qui assure la relève, en son absence. Il ajoute que trois autres personnes ont accès à cette machine. Entendue à titre de témoin, l’auditrice renseigne que lorsque les prévenus veulent voler le matériel, ils font recours aux bons de 2016, auxquels ils ajoutent un surplus pour ensuite l’ajouter à un bon daté de 2022.

La partie civile réclame 100 millions de F CFA pour la réparation du préjudice. La défense a plaidé la relaxe des mis en cause qui seront édifiés sur leur sort le 3 mai prochain.

Leave a reply