mardi, juillet 16, 2024
26.1 C
Dakar

Un agent avoue : «Sur les chantiers du BRT, on vole et on mange de la viande»

La police de Wakhinane-Nimzatt a mis la main, samedi dernier sur la VDN 3, sur une charrette transportant un chargement de barres de fer. L’attelage était conduit par S. D alias Ameth, 13 ans. Ce dernier était en compagnie de D. Ba, 37 ans, et O. Diouf, 25 ans, qui sont des employés des chantiers du BRT.

Conduits au poste, les mis en cause ont reconnu avoir volé le fer à l’atelier de soudure du dépôt des chantiers du BRT, situé à Gadaye, dans la commune de Wakhinane-Nimzatt (Guédiawaye) et contrôlé par l’entreprise chinoise CRBC (images.seneweb.com//dynamic/modules/news/images/gen/fb/52406e724f74fa9d986f5f1e152a3179c91a481e.jpgChina road and bridge corporation).

D’après L’Observateur, qui évoque cette affaire dans sa livraison de ce jeudi, les trois mis en cause ont balancé d’autres noms. D. Ba a affirmé avoir agi sur ordre de A. Gaye et que le chargement devait être vendu à M. Tall, basé à Yeumbeul.

O. Diouf, lui, déclare qu’il était venu prêter main forte à D. Ba, à la demande de Nd. Diop, son supérieur au niveau du dépôt. L’exploitation de son téléphone a permis aux policiers de l’entendre dans un message audio sur Whatsapp, demander à D. Ba de voler des chutes de fer en vue de les vendre à Grand-Yoff.

Le charretier, pour sa part, a déclaré que c’est un certain El H. Ba qui lui a demandé de transporter le matériel moyennant 30 000 à 40 000 francs CFA par chargement.

Lors de son passage au poste de police, pour identifier le matériel volé, Samba Sall, soudeur mécanique et adjoint du chef de l’atelier de soudure, signale que les vols sont fréquents au niveau du dépôt des chantiers du BRT. Une affirmation corroborée par les propos d’un certain D. Fall dans un enregistrement vidéo retrouvé dans le téléphone de D. Ba. Il y déclare : «C’est bien de travailler à l’entreprise chinoise car, on vole et on mange de la viande.»

En poussant leurs investigations, les enquêteurs ont arrêté également O. Tall. Il s’agit d’un boulanger qui s’est présenté comme le frère de M. Tall, le receleur présumé. Il a confié aux enquêteurs que ce dernier, qui était à Kane-Kane (département de Tivaouane), lui a envoyé 150 000 francs CFA pour l’achat du fer volé.

Tout ce beau monde a été déféré hier, mercredi, au parquet du tribunal de Pikine-Guédiawaye pour vol, complicité et recel. Le charretier mineur a été remis à sa mère.

Néanmoins, les vols au niveau du dépôt des chantiers du BRT de Gadaye, les vols constituent une véritable énigme.

Hot this week

Escroquerie au visa : Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, déféré au parquet

Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, Théophile...

Un « Modou-Modou » arrêté à l’aéroport de Banjul avec 2,400 kilos de cocaïne

Un Sénégalais a été arrêté à l’aéroport international de...

Contribution : Cheikh Tidiane Ndao un affectueux véridique…Par Alioune Fall Venise

Cheikh Tidiane NDAO, je l'ai connu par l'entremise...

États-Unis : Joe Biden durcit sa politique migratoire

Joe Biden a annoncé mardi qu'il fermerait temporairement la...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img