Let’s travel together.
Kirene

Une femme transgenre condamnée à huit ans de prison pour viol

0

Une femme transgenre a été condamnée mardi à huit ans de prison en Écosse pour deux viols commis avant sa transition, une affaire qui avait provoqué une polémique pour savoir si elle devait purger sa peine dans une prison pour hommes ou pour femmes.

Intervenue juste après l’adoption d’une loi contestée facilitant le changement de genres, cette controverse avait contribué à affaiblir l’ex-Première ministre Nicola Sturgeon, qui a annoncé sa démission il y a deux semaines, mettant en avant son manque « d’énergie » pour achever son mandat.

Isla Bryson, âgée de 31 ans et anciennement Adam Graham, avait été reconnue coupable le mois dernier du viol de deux femmes en 2016 et 2019 avant sa transition pour devenir une femme. Durant le procès, elle avait nié les viols, parlant de rapports sexuels consentis.

Sa peine de huit ans de prison est assortie de trois années supplémentaires de liberté conditionnelle.

Son incarcération temporaire dans un établissement pour femmes avait suscité l’indignation dans la population et la classe politique écossaise et britannique, certains s’inquiétant pour la sécurité des autres prisonnières, dans un contexte plus général au Royaume-Uni de débats vifs sur les droits des personnes transgenres.

Les autorités écossaises avait finalement décidé qu’elle purgerait sa peine dans une prison pour hommes, dans laquelle elle attendait depuis de connaître sa peine.

Cette affaire était intervenue au moment où Londres venait de bloquer une loi votée en Écosse pour faciliter la reconnaissance du changement de genre, en la permettant sans avis médical et dès 16 ans.

Des militantes féministes avaient notamment critiqué le fait que cette loi puisse être un moyen pour des prédateurs sexuels d’accéder à des endroits réservés aux femmes, malgré les garanties prévues par le texte.

Parmi les trois candidats du parti indépendantiste écossais (SNP) à la succession de Nicola Sturgeon, l’actuelle ministre des Finances Kate Forbes et l’ancienne ministre Ash Regan étaient opposées à cette loi, tandis que le ministre de la Santé Humza Yousaf l’avait soutenue.

Isla Bryton, qui a débuté sa transition il y a deux ans, est désormais sous traitement hormonal et souhaite subir une opération chirurgicale pour achever son processus, a-t-il été indiqué durant son procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.