lundi, juillet 22, 2024
27.1 C
Dakar

Vidéo de 13 mn remise à la DIC et visionnée par l’ONLP : Les avocats de François Mancabou en colère contre…

Le procureur de la République, Hamady Diouf a déclaré lors de son point de presse que le présumé membre de la «Force spéciale», Mancabou a cogné les grilles et les murs de sa cellule pendant sa garde à vue avant de rendre l’âme. Et qu’une vidéo de 13 minutes attestant ses dires sera versée dans le dossier d’enquête confié à la Division des investigations criminelles (DIC).

Contre toute attente, l’Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLPL) a affirmé avoir vu la vidéo en question. Une catastrophe, semble dire Me Patrick Kabou du pool des avocats du sieur Mancabou. «Nous, avocats de la défense, sommes surpris de voir, à travers ce communiqué de l’ONLPL du 15 juillet 2022, c’est-à-dire un (01) jour après, que des éléments dudit commissariat, non loin de se contenter de remettre la fameuse vidéo aux éléments de la DIC comme préconisé lors de la conférence de presse de Monsieur le Procureur de la République, ont permis ‘’le visionnage d’un extrait des enregistrements des vidéos de surveillance’’. Nous comprenons, dans la logique de ce communiqué, qu’il s’agirait de la vidéo de 13 mn versée au dossier », a-t-il d’emblée fait savoir. “Si tel est le cas, poursuit-il, sauf si Monsieur le Procureur de la République l’ait autorisé, ce qui serait très grave encore, des éléments dudit Commissariat se sont donnés la liberté de montrer la fameuse vidéo de treize (13) minutes à des personnes étrangères au dossier”. «Ce qui constitue une violation flagrante du secret de l’enquête par une des parties. À quelle fin !!!! », fulmine le conseil.

Dès lors, Me Kabou précise qu’il convient de se poser la question de la recevabilité de cette vidéo comme élément de preuve. «Cet acte posé par ces éléments dudit commissariat constitue une atteinte au droit à l’image de Monsieur François Mancabou, de surcroît, il fragilise tout sérieux que l’on pourrait accorder à cette pièce dans le dossier. D’autant plus que notre client, Monsieur François Mancabou, n’a pas fait que 13 minutes dans ce Commissariat », souligne-t-il.

Pour réagir à «l’attaque», les avocats de la défense, «fidèles à la procédure pénale », vont exiger via une requête, à la place des 13 minutes où d’après l’accusation, on y voit Monsieur François Mancabou s’adonnant à des pratiques suicidaires, l’intégralité des images afin de pouvoir mettre ces 13 minutes dans leur vrai contexte.

En outre, affirment-ils, il s’agira de fournir l’intégralité des vidéos de Monsieur François Mancabou, “de son arrivée à la Sûreté Urbaine à sa première évacuation à l’hôpital principal, de son retour à la Sûreté Urbaine à sa deuxième évacuation à l’hôpital principal”. «Nous défendrons notre client en usant de tous les moyens légaux que nous offrent la procédure pénale et le Code pénal afin que la lumière soit faite dans cette affaire », ont-ils conclu.

Hot this week

Escroquerie au visa : Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, déféré au parquet

Le directeur du Centre des handicapés de Thiadiaye, Théophile...

Un « Modou-Modou » arrêté à l’aéroport de Banjul avec 2,400 kilos de cocaïne

Un Sénégalais a été arrêté à l’aéroport international de...

Contribution : Cheikh Tidiane Ndao un affectueux véridique…Par Alioune Fall Venise

Cheikh Tidiane NDAO, je l'ai connu par l'entremise...

États-Unis : Joe Biden durcit sa politique migratoire

Joe Biden a annoncé mardi qu'il fermerait temporairement la...

Topics

spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img