17e Foire de l’OCI à Dakar : Le CICES prêt à accueillir le plus grand évènement commercial de la Oumma islamique

0
35
Du 13 au 19 juin 2022, la capitale sénégalaise sera le carrefour économique des Etats islamiques. Pour cause, elle abritera la 17e édition de la foire commerciale des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI). Dans le but de présenter cet évènement, une conférence de presse, organisée par le Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES) et le Centre Islamique du Commerce (CIDC) s’est tenue ce mardi 10 mai à Rabat au Maroc.

Au vu de sa portée, cette foire est considérée comme étant le plus grand évènement commercial de l’OCI. Elle permet l’interconnexion des 57 pays membres de cette organisation à travers diverses activités étalées sur une semaine. Pour cette 17e édition, le Sénégal a été désigné comme pays hôte, un choix loin d’être dû au hasard. « Nous sommes vraiment très heureux d’organiser cette foire en terre sénégalaise. Ils ont fait preuve de beaucoup d’engagements, ils ont également témoigné d’une compétence avérée en matière d’organisation des foires et des exhibitions », explique  Latifa Elbouabdellaoui, directrice générale du centre islamique pour le développement (CIDC), structure chargée de la co-organisation de la foire en compagnie du CICES.

Présent à cette conférence de presse, Salihou Keïta, directeur général du CICES s’est, dans un premier temps, réjoui du choix porté sur Dakar pour l’organisation de cet évènement. Selon lui, ce rendez-vous entre en droite ligne avec la nouvelle orientation du CICES consistant à davantage prendre en compte l’avis du grand public tout en nouant « plus » de partenariats afin d’augmenter le taux d’occupation et de fréquentation de la société. Plus largement, le directeur général  du CICES voit en cet évènement une véritable opportunité pour l’ensemble des pays qui y prendront part : « Les résultats escomptés sont de promouvoir les échanges commerciaux entre les participants et leurs grands projets à travers les forums que nous allons organiser ».
Mise en valeur des produits agro-alimentaires de l’OCI dans un contexte de crise russo-ukrainienne


Cette 17e foire commerciale des États membres de l’OCI pourrait se dérouler dans un contexte marqué par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Ces 2 pays sont respectivement les premier et troisième producteurs de blé laissant ainsi craindre des lendemains sombres en termes d’approvisionnement de cette denrée. Salihou Keïta estime que la foire pourrait être l’occasion pour les pays représentés de se pencher sur les alternatives proposées : « On doit tirer les enseignements du conflit russo-ukrainien pour revoir notre politique agricole. Et ça tombe bien, les entreprises qui vont participer à cette foire sont des compagnies spécialisées dans l’agro-alimentaire ».

Le directeur général du CICES espère que  les bénéfices de cet évènement pourraient, à long terme, avoir des répercussions positives sur le développement du Sénégal. « Nous avons besoin d’investisseurs dans le cadre du partenariat public-privé. Les opérateurs économiques viendront de tous ces pays de la Oumma Islamique. Le rendez-vous de Dakar est une grande occasion pour présenter les grands projets du chef de l’Etat Macky Sall », souhaite Salihou Keïta. Il ajoute : « Au Sénégal, les fondamentaux de l’émergence sont la stabilité politique et la paix car, il n’y a pas de développement sans paix. Et, nous avons beaucoup travaillé pour maintenir ce socle ».

« Le Sénégal ne ménagera aucun effort pour une parfaite réussite de cet évènement », assure Salihou Keïta


La foire ne compte pas se limiter aux différentes expositions. Des manifestations parallèles sont prévues à savoir : des forums sur l’investissement OCI-Sénégal et sur les agences de promotion des investissements des États membres de l’OCI ; un séminaire sur l’économie du savoir et un autre sur la certification des produits Halal alimentaires pour les pays africains.

Afin d’assurer aux exposants un confort optimal durant leur séjour, le CICES a prévu de lancer plusieurs services allant du transport à la restauration de leurs convives. « Nous avons mis en place le “ CICES transport “ chargé de faciliter la mobilité des exposants. Puis nous avons mis en place « CICES hébergement » et “ CICES restauration “.

A l’heure actuelle, plus de 40 pays pour 400 exposants ont confirmé leur présence et 20 000 visiteurs sont attendus. « Le Sénégal ne ménagera aucun effort pour une parfaite réussite de cet évènement », assure Salihou Keïta en soulignant l’implication totale des autorités sénégalaises dans l’organisation de ce rendez-vous.

Leave a reply