Let’s travel together.
Kirene

Accusé d’agression sexuelle, le cardinal canadien Marc Ouellet démissionne

0

Le cardinal canadien Marc Ouellet, qui occupe l’une des fonctions les plus importantes du gouvernement du Vatican et qui est accusé d’agression sexuelle, a démissionné lundi pour raison d’âge, a annoncé le Vatican.
Le pape François a accepté « la renonciation, en raison de la limite d’âge, de son éminence, le cardinal Marc Ouellet », indique un communiqué du Vatican. Son successeur, l’Américain Robert Francis Prevost, prendra ses fonctions le 12 avril.

En août 2022, le cardinal de 78 ans, préfet du Dicastère pour les évêques, avait été accusé d’attouchements inappropriés sur une stagiaire entre 2008 et 2010 lorsqu’il était archevêque de Québec, selon un document résultant de l’action collective autorisée par la Cour supérieure de la province francophone. Mgr Ouellet avait « nié fermement » ces accusations « diffamatoires », se disant prêt à participer à un procès pour prouver « son innocence ».

Aucune enquête canonique
Le pape François avait alors considéré qu’il n’y avait « pas d’éléments suffisants pour ouvrir une enquête canonique (religieuse, ndlr) » dans ce dossier. Et en décembre, Mgr Ouellet avait indiqué porter plainte pour diffamation contre la femme l’accusant d’agression sexuelle.

Le diocèse du Québec a par ailleurs confirmé lundi à l’AFP l’existence d’une seconde plainte visant le cardinal déposée par une femme en 2020, plainte révélée il y a deux semaines par l’hebdomadaire Golias. Marc Ouellet était cité parmi les favoris du dernier conclave à l’issue duquel le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio avait été élu pape en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.