Covid-19 : Il y a deux ans, le virus faisait de Pape Diouf la première victime officielle au Sénégal.

0
43

Le mardi 31 mars 2020, les autorités sénégalaises révélaient le décès d’une personne infectée par le nouveau coronavirus. Il s’agissait d’un homme de 68 ans, qui sera identifié quelques heures après comme l’ex-président de l’Olympique de Marseille Pape Diouf.

« Le Sénégal enregistre son premier décès. Il s’agit de Pape Mababa Diouf. Décès survenu ce mardi 31 mars 2020 à l’hôpital de Fann. Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale présente ses condoléances à sa famille et au peuple Sénégalais ».

Le pays de la Teranga apprend alors dans une relative angoisse la mort de la première victime officielle de ce qui sera identifié plus tard comme la catastrophe la plus ravageuse. C’était presque un mois après le premier cas détecté au Sénégal, le 2 mars 2020.

Le décès de l’ancien président de l’Olympique de Marseille (2005-2009) a été confirmé par la RTS, la chaîne de télévision publique du Sénégal. L’information a fait le tour de la toile et des médias du monde entier.

Hospitalisé à Dakar, Pape Diouf, devait être rapatrié le jour même de son décès vers un hôpital de Nice dans un avion sanitaire affrété par l’ambassade de France au Sénégal. Mais, l’avion n’a pas pu décoller et le dirigeant sportif est décédé sur le sol sénégalais.

Son état s’étant dégradé, un peu avant, il devient ainsi la première victime officielle du Covid-19 au Sénégal. Des souvenirs que certains n’arrivent pas à effacer.

Leave a reply