Enquête : La vérité derrière les coupures de courant

0
26

Selon la Rfm, la Senelec n’a pas dit toute la vérité sur les délestages notés ces derniers temps. La société accuse la qualité du combustible pour expliquer les coupures. D’après la rfm, la vérité est toute autre.

Ce sont deux centrales privées qui produisent de l’électricité qui sont à l’arrêt. Pourquoi ? Parce que depuis un certain moment, Senelec ne leur livre plus du combustible adapté. Ultra moderne, ces centrales ne consomment que du fioul 180 fabriqué express par la Sar qui est à l’arrêt technique depuis quelque mois.
Avec l’éclatement de la crise ukrainienne, le combustible de qualité est devenu non seulement rare mais cher. Senelec est obligé d’aller sur le marché pour en disposer et là il faut mettre la main à la poche, renseigne la Rfm.
Conséquence : Senelec accuse un déficit de plus de 200 MW sur le réseau près du tiers de la production de pointe qui est estimée à 150 MW. C’est toute la pertinence de la loi de finance rectificative qui réserve 150 milliards notamment pour la compensation tarifaire.

Leave a reply