Fillette tuée à Bargny : L’autopsie écarte la thèse du viol

0
18

Du nouveau dans l’affaire Anta Ndiaye, du nom de la fillette de 8 ans qui a été tuée puis abandonnée hier dans un bâtiment inachevé à Bargny. Selon des sources de Seneweb, l’autopsie a écarté la thèse du viol.

D’après le médecin légiste […] de l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar, Anta Ndiaye est décédée « à la suite d’une asphyxie mécanique par étranglement associé à des lésions de coups et blessures par objet contondant ».

Toutefois, Dr Thiam a mentionné dans le document médical parcouru par Seneweb, « l’absence de signe d’agression sexuelle ».

Pour rappel, le corps d’Anta Ndiaye a été découvert hier, par des jeunes qui cherchaient de la ferraille. Informés de ce drame, les policiers du poste de Bargny et leurs collègues de la police technique et scientifique avaient effectué une descente sur les lieux du crime. Sur place, les limiers avaient constaté sur le corps une blessure au niveau du menton et le nez ensanglanté.

L’enquête ouverte par les policiers du poste de Bargny, sous la direction du chef de service, lieutenant Ba, suit son cours.

Leave a reply