Macky Sall en croisade avec les LGBT , La police interrompt une réunion d’une association LGBTQ, dix lesbiennes interpellées…

0
52

La police interrompt une réunion d’une association LGBTQ, dix lesbiennes interpellées…

En effet, une organisation pour la Défense des lesbiennes, des transgenres et des gays, tenait une réunion, mercredi dernier, dans un hôtel basé à Dakar.

Ainsi ces lesbiennes élaboraient un plan d’action de propagande, selon des informations exclusives de Seneweb.

La descente musclée de la police qui a interrompu la rencontre « secrète »

Ayant eu écho de cette rocambolesque affaire, la police a interrompu la rencontre initiée par l’organisation QAYN qui a pour mission d’établir un vaste réseau de soutien pour promouvoir le bien-être et la sécurité des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et queer en Afrique de l’Ouest .

10 participantes interpellées puis…

Sur instruction de l’Autorité, les limiers ont procédé à l’interpellation de dix lesbiennes dont une sénégalaise, et 9 autres femmes en provenance de divers pays africains.

D’après nos sources proches de l’hôtel, les participantes de cette rencontre ont été embarquées au commissariat de Plateau dans le cadre de l’enquête.

En effet, les autorités sont très vigilantes contre ce genre d’activités contraires aux bonnes mœurs du Sénégal et qui sont réprimées par la loi.

Pour rappel, le Queer African Youth Network (QAYN) est un réseau de groupes et organisations de lesbiennes, gays, bisexuels queer et transgender (LGBTQ) de six (06) pays de l’Afrique de l’Ouest et du Cameroun.

La vision stratégique de QAYN est de mettre l’accent sur un engagement collectif des acteurs LGBTQ et de la société civile qui ont une compréhension commune des inégalités sociales et une vision similaire d’un changement culturel basé sur les principes d’égalité et du respect de la dignité humaine d’après leur site.

Pour ce faire, QAYN se positionne comme une organisation féministe militante des droits des personnes LGBTQ, mais dans une approche qui intègre les questions LGBTQ dans l’ensemble des préoccupations sociales africaines à travers la compréhension et le partage des valeurs de la justice sociale, selon la même source.

Leave a reply