Santé : comment les agents de santé de première ligne du Liberia nous protègent tous

0
10

Lorsque Cynthia Luogon et son jeune fils sont devenus fébriles et ont commencé à vomir une nuit, elle a craint le pire.

C’était en 2014, et une épidémie d’Ebola – la fièvre hémorragique hautement contagieuse qui peut provoquer des hémorragies internes incontrôlables – se répandait comme une traînée de poudre en Afrique de l’Ouest.

Sans réseau téléphonique ni accès à un véhicule, plusieurs voisins de Luogon dans le village libérien isolé de Gipo – à seulement 15 km de la frontière avec la Guinée voisine – ont été contraints de transporter le couple dans un hamac pendant plus d’une heure jusqu’au centre de santé le plus proche. « J’ai cru que j’allais mourir », raconte-t-elle.

Leave a reply