mardi, mai 28, 2024
26.1 C
Dakar

La Chine en 2024 : Les grands chantiers qui attendent le gouvernement

«Le Comité central du Parti a déjà pris les dispositions générales concernant les tâches à réaliser cette année. Il faut maintenant nous mettre au travail sérieusement. Nous accomplirons consciencieusement tout ce qui nous incombe en tenant toujours compte de la principale contradiction au stade actuel et en nous efforçant d’éliminer les verrous qui entravent le fonctionnement de notre économie ».

Ces mots sont du Premier ministre du Conseil des affaires d’État, Li Qiang, lors de cérémonie d’ouverture de la 2e session de la 14e Assemblée populaire nationale (APN), ce mardi 5 mars, au Grand palais du peuple à Beijing en Chine.

Présentant le rapport d’activités courant l’année 2024, l’autorité a dévoilé les tâches du travail gouvernemental. Elles tournent autour de dix axes majeurs.

Des objectifs déjà fixés

Il s’agit, entre autres, de promouvoir énergiquement la mise en place d’un système industriel moderne et accélérer le développement de nouvelles forces productives de qualité. « Valorisant pleinement le rôle majeur de l’innovation, nous continuerons de recourir à l’innovation technoscientifique pour promouvoir l’innovation industrielle, accélérer l’industrialisation de type nouveau, améliorer la productivité globale des facteurs et créer sans cesse de nouveaux atouts et moteurs de développement, de manière à porter ainsi les forces productives à de nouvelles hauteurs », soutient Li Qiang.

A propos de l’économie numérique, il a affirmé que la Chine va élaborer des politiques en faveur du développement de qualité de ce secteur. « Nous promouvrons énergiquement l’industrialisation numérique et la numérisation industrielle, et favoriserons une profonde intégration des technologies numériques et de l’économie réelle. Nous approfondirons la R-D et les applications des mégadonnées et de l’IA, introduirons l’action ‘’IA +’’ et mettrons ainsi en place des conglomérats d’industries numériques compétitifs sur le plan international », annonce-t-il.

Le gouvernement compte appliquer en profondeur la stratégie de renouveau national par les sciences et l’éducation, afin de renforcer cet appui fondamental du développement de qualité et fera entrer l’économie dans un cycle vertueux en accroissant la demande intérieure.

Il préconise aussi l’augmentation des forces endogènes du développement par des réformes profondes et constantes et l’élargissement de l’ouverture de haut niveau et favoriser les avantages mutuels.

Le Premier ministre chinois a renseigné qu’il y aura une meilleure coordination du développement et de la sécurité, la prévention et l’élimination d’une manière efficace des risques dans les domaines clés. La promotion de l’intégration du développement urbain et rural ainsi que le développement interrégional coordonné, et optimiser énergiquement les structures économiques font également partie des tâches qui attendent les hommes de Xi Jinping.

Éducation, environnement, santé, justice sociale…

Ils auront aussi la mission de renforcer la promotion de la civilisation écologique et favoriser le développement vert et bas carbone. Ce, en sus de garantir et améliorer effectivement le bien-être social, renforcer et innover la gouvernance sociale.

Par ailleurs, Li Qiang a fait savoir que plus de 11,7 millions de nouveaux diplômés sortiront des universités en 2024. Ce faisant, ils vont intensifier les mesures facilitant l’embauche des jeunes et améliorerons les services d’orientation pour l’emploi et l’entrepreneuriat.

« Nous mènerons à bien le travail favorisant l’emploi des militaires démobilisés et des travailleurs migrants, et renforcerons l’assistance aux personnes handicapées et aux autres catégories qui ont du mal à trouver du travail », précise-t-il.

Le secteur de la santé ne sera pas laissé en rade.

« Les droits légaux des femmes, des enfants, des personnes âgées et des handicapés seront mieux protégés. Nous favoriserons le règlement des contradictions et des litiges de manière préventive, et travaillerons à ce que les doléances orales et écrites de la population soient traitées conformément à la loi. Les services juridiques publics seront renforcés. Il faut intensifier le contrôle complet en matière d’ordre public, poursuivre la lutte permanente contre les bandes mafieuses, et sévir contre tous les actes criminels en vertu de la loi, afin de faire de la Chine un pays de plus en plus sûr », a conclu le Premier ministre du Conseil des affaires d’État.

Seneweb

Hot this week

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Topics

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Difficiles conditions de vie des Sénégalais en Turquie

Babacar Diop, maire de Thiès, a rencontré les Thiessois...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img