jeudi, mai 30, 2024
24.1 C
Dakar

Elles utilisaient les photos aguicheuses d’une actrice pour arnaquer des hommes

Ramatoulaye Kâ et Awa Guèye ont déplumé plusieurs hommes qui salivaient devant les photos de Khady Ndiaye alias Coumba Bou Ndaw de la série « Infidèles ». Visées pour usurpation d’identité numérique, escroquerie et collecte illicite de données, les deux amies ont été jugées par le tribunal des flagrants délits de Dakar ce vendredi 19 août 2022.
De simples photos de Khady Ndiaye alias Coumba Bou Ndaw de la série « Infidèles » ont permis à Ramatoulaye Kâ et Awa Guèye d’arnaquer des hommes qui miroitaient un rendez-vous galant avec l’actrice aux formes généreuses. Pour ferrrer ses proies, Ramatoulaye Kâ publiait régulièrement les photos de la star du petit écran sur son statut whatsApp. Elle remettait ensuite le numéro de son amie Awa Guèye à ses connaissances qui souhaitaient entrer en contact avec l’actrice. C’est dans ces circonstances que sa complice soutirait de l’argent à ses interlocuteurs, après leur avoir promis de se présenter au rendez-vous. Les deux filles ont été dénoncées par un certain Guédé qui n’a pas vu la tronche de Coumba Bou Ndaw alors qu’il avait déboursé 40.000 francs. Placées sous mandat de dépôt le 3 août 2022, les mises en cause ont été attraites devant le tribunal des flagrants délits de Dakar ce vendredi 19 août. Awa Guèye a signalé que c’est Ramatoulaye Kâ qui lui a proposé le deal. « Elle avait déjà remis mon numéro à plusieurs hommes. Elle m’avait demandé de mettre la photo de Coumba Bou Ndaw sur mon profil whatsApp. C’est elle qui fixait le montant que je réclamais aux victimes. On se partageait ensuite les revenus », a balancé la fausse Coumba Bou Ndaw. Ramatoulaye Kâ a, pour sa part, avoué qu’elle faisait croire à ses connaissances qu’elle est amie à l’actrice. « C’est Guédé qui a porté plainte. Il a envoyé 40. 000 francs à Awa Guèye », lance-t-elle. Khady Ndiaye alias Coumba Bou Ndaw s’est constituée partie civile, mais elle n’a pas comparu à la barre de même que Guédé. La représentante du Ministère public a requis une peine d’avertissement de deux ans avec sursis. Pour Me Cayossi, les prévenues ont agi par naïveté. « Vous n’avez pas en face de vous des délinquants. Elles ont vu un personnage qui attirent les hommes et elles ont voulu se faire de l’argent », a déclaré Me Souleymane Soumaré, un autre avocat de la défense. Rendant sa décision, la juge a condamné les prévenues à deux ans avec sursis pour escroquerie, usurpation d’identité numérique et collecte illicite de données.
KADY FATY

Hot this week

Mort de sénégalais dans la tragédie de Palma : Ce que révèlent les autorités espagnoles

Le bâtiment qui s'est effondré à Majorque, tuant 4...

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Topics

Diplomatie: Une délégation de parlementaires saoudiens en visite de travail

Le président de l’Assemblée nationale sénégalaise, Amadou Mame Diop,...

Encore une grosse frayeur pour les passagers de Air Sénégal

A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il...

Famille sénégalaise décimée à Denver: Un suspect risque 60 ans de prison

Kévin Biu, l’un des auteurs présumés de l’incendie criminel...

Présumé trafic de Visa : Lac de Guiers 2 face au juge ce mercredi

L'affaire impliquant le lutteur sénégalais Papiss Cissé, alias Lac...

Difficiles conditions de vie des Sénégalais en Turquie

Babacar Diop, maire de Thiès, a rencontré les Thiessois...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img